Le moulage du fromage

03. Le moulage du fromage

     La deuxième étape, le moulage, permet de donner au fromage sa future forme en séparant le caillé de l’eau.

D’un point de vue historique, le mot fromage provient du latin « forma » qu signifie « forme » et donc mise en forme. Cette étape symbolise le mot fromage. Autrefois, la forme du fromage était standard (carré, rond), mais aujourd’hui il existe de nombreux moules réguliers.

Le moulage du fromage est légèrement différent suivant les familles de fromages :

-Les pâtes pressées sont moulées dans une toile disposée dans des formes en bois, appelées « planchets »

-Pour les pâtes molles, on verse le caillé dans des moules perforés à l’aide d’une louche, d’une poche, afin que le petit lait puisse d’écouler. Il existe un grand nombre de variétés de matériel en fromagerie.

Le moulage du fromage permet donc de séparer le caillé du lactosérum. Cette séparation donne naissance au petit lait, qui par la suite peut être utilisé indépendamment. Il existe quatre grands types de moulage :

Le moulage à la louche ou à la poche.

  • pour les caillés fragiles (lactiques).
  • pour certaines pâtes molles (Camembert, Brie)

Le moulage par retournement.

  • pour les caillés fragiles.
  • pour les caillés à coagulation lente.

Le moulage par répartition.

  • plus rapide et plus brutale.
  • pour les pâtes molles à coagulation mixte moins fragile.

Le moulage par dosage.

  • pour des caillés très égouttés comme le Roquefort
  • pour des fromages type Camembert ou les pâtes pressées.
  • l'usage des mouleuses-doseuses ne nécessite pas de manipulation humaine.


Le choix d'un bon matériel de fromagerie pour le moulage est un élément clé de la fabrication. Le moulage du fromage est la deuxième étape qui a lieu dans la fromagerie en vue de fabriquer le fromage.